pMp : le petit Monde de paulo

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 28 mars 2007

Les deux phases de la gare du Nord...

''Le jeune homme, titulaire d'un BTS commercial, habitant Cergy, était venu chercher sa copine à la gare. Vers 16 heures, dans l'espace d'interconnexion RER-métros-gare, il a entendu des cris et vu un mouvement de foule : un homme était violemment frappé par des policiers. "Il était à terre. Les gens se sont regroupés et ont commencé à protester. Les policiers sont arrivés de plus en plus nombreux." Anthony se trouvait sur une passerelle, un étage au-dessus. Il a commencé à filmer les événements.

Rapidement, en quelques minutes, la foule a grossi. "Certains ont commencé à crier : Libérez-le! Libérez-le! " Des premiers échanges de coups ont eu lieu, rapidement réprimés par des "charges" de la police et l'usage de gaz lacrymogènes. "Tout le monde était révolté. Les gens disaient que le jeune avait fait une erreur mais qu'on ne pouvait pas le traiter comme ça." Vers 19 heures, les incidents ont repris. "C'était différent. C'était l'anarchie. Il y en a qui ont commencé à casser partout."''

L'article complet du Monde : "Au début, il y avait un motif de colère. Après, c'était n'importe quoi"

"Pendant des années on a laissé faire n'importe quoi"

Nicolas Sarkozy a estimé, dans la matinée, que la police avait "fait son travail" , mardi à la gare du Nord, ajoutant que "pendant des années on a laissé faire n'importe quoi".
Source : Le Monde.fr : Nicolas Sarkozy et son successeur justifient l'action de la police à la gare du Nord

Le gars, il a été ministre de l'Intérieur pendant (presque) CINQ ans, avec une très large majorité à l'Assemblée Nationale, il a mis le feu aux banlieues voilà 18 mois, ce qui ne l'empêchait pas de se gargariser voilà quelques heures de son bilan et de sa réussite, et la seule justification qu'il donne aux événements de la gare du Nord, c'est que "pendant des années on a laissé faire n'importe quoi"...
C'est la faute au gouvernement de Léon Blum ?

lundi 19 mars 2007

Saint-Brévin : un avant-goût de printemps

Saint-Brévin, un dimanche de mars : l'estuaire de la Loire et le pont de Saint-Nazaire nous offrent un avant-goût de printemps...

vendredi 16 mars 2007

Surprise...

Plusieurs tonnes de maïs transgénique « livrées » chez Nicolas Sarkozy par Greenpeace France

Plusieurs tonnes de maïs transgénique « livrées » chez Nicolas Sarkozy

jeudi 8 mars 2007

Droit du travail : gouvernement par ordonnance

De la réalité de la volonté de négociation par le gouvernement De Villepin - Sarkozy : le code du travail a été revu hier, sans passage par les Assemblées, par ordonnance, tout simplement.
C'est sur le Nouvel Obs :
Le toilettage contesté du code du travail validé, LEGISLATION

mercredi 7 mars 2007

Pour un partage du travail ?

Étonnant que ce chat du Monde avec Pierre Larrouturou, candidat PS à la présidentielle mais qui appelle à voter Ségolène Royal.
Théorie séduisante, et très étayée, sur le réel partage du travail plutôt que sur une division ceux-qui-bossent/ceux-qu'on-assiste.
À lire d'urgence : Le Monde.fr : Pierre Larrouturou : "la semaine de 4 jours créerait 1,6 million d'emplois"

En finira-t-on avec la monarchie et ses privilèges ?

Je déteste entendre baver sur les politiques, tous pourris. Mais je désespère de voir un jour les élus de la nation en finir réellement avec des privilèges totalement injustifiés et injustifiables. Exemple de ce jour : la présidence du Perchoir, pur les trois mois à venir, alors qu'il n'y aura vraisemblablement pas de session parlementaire pendant cette période. Pourtant ça se dispute sec à l'UMP pour prendre la place. Le Monde détaille dans un encadré "Quelques-uns des avantages du président de l'Assemblée nationale" :

Derrière la pauvreté de la tâche qu'aura à accomplir le nouveau président de l'Assemblée nationale, il y a la richesse des avantages que procure la fonction. L'indemnité mensuelle, réévaluée par rapport à celle d'un député, atteint les 10 000 euros par mois et l'heureux élu peut jouir de l'hôtel de Lassay, voisin du Palais-Bourbon (1). L'Etat français met également à disposition du président de l'Assemblée un cabinet de travail de trente personnes. Enfin, avoir été président de l'Assemblée, même pendant quelques semaines, donne droit à vie à une voiture de fonction avec chauffeur et à un bureau au Palais-Bourbon.

Le Monde.fr : A l'Assemblée nationale, trois députés UMP se disputent le perchoir

(1) NDR : L'hôtel de Lassay a également la réputation d'avoir la meilleure cave de Paris...

vendredi 2 mars 2007

Ma P'tite Folie : un excellent petit resto nantais, et ma première expo photo

Solitudes, c'est le nom que j'ai trouvé pour ma première expo photos, visible dès demain à Ma P'tite Folie, un petit resto de la rue Kervegan, dans le centre de Nantes.

Le resto : accueil très sympa, vieil immeuble nantais de caractère, comme disent les annonces immobilières, mais surtout une cuisine traditionnelle d'excellente facture, faite avec amour, et ça se sent. Menu le midi à 10,50 euros et le soir à 20,50, de mémoire.

L'expo : 14 photos de solitudes diverses, essentiellement nantaises, un peu d'ailleurs (Côtes d'Armor, Istanbul...). Photos amateur sans prétention professionnelle, mais qui me font vibrer... Si vous y allez, dites-moi ce que vous en pensez.
Jusqu'à fin avril.

Ma P'tite Folie
20, Rue Kervegan
44000 Nantes
Tel : 02 40 89 32 39